Scroll to the next section



Diabète? Restez surtout actif…

Le 15 novembre prochain sera la Journée mondiale du diabète. L’occasion de rappeler quelques conseils et infos en matière de prévention diabétique. Le plus important, c’est-à-dire assez d’exercice physique durant la prévention et le traitement du diabète (de type 1 également), est à la portée de tous!

Les diabètes de types 1 et 2 sont les deux formes de diabète les plus fréquentes. Dans plus de 90 pour cent des cas cependant, le diabète développé est en fait celui de type 2, mieux connu auparavant sous l’appellation de ‘diabète des vieux’. Si le diabète de type 1 ne peut pas (encore) être prévenu, celui de type 2, par contre, peut l’être. Des facteurs de risque comme un âge avancé ou une hérédité familiale ne peuvent pas vraiment être évités, mais un mode de vie sain permet de réduire de plus de moitié le risque de développer le diabète 2. Quelques petits changements dans votre mode de vie font déjà une grande différence!

Saviez-vous que… 30 minutes d’exercice physique par jour réduisent de 30% le risque de diabète de type 2?

Faire du sport ou de l’exercice physique intense est bon pour le corps et l’esprit, mais ce n’est pas forcément faisable pour tout le monde. Essayez de bouger de manière moyennement intensive pendant au moins 30 minutes 5 jours par semaine. Vous pouvez répartir cet exercice sur la journée, mais veillez à bouger au moins 10 minutes d’affilée. Par ‘effort modéré’ on entend que la respiration s’accélère un peu et devient plus profonde, que le rythme cardiaque s’accélère également un peu et que l’on transpire légèrement. Faire du vélo, une solide balade, de la natation ou de la danse est excellent.

Saviez-vous que… vous pouvez facilement intégrer suffisamment d’exercice physique dans votre vie quotidienne?

Prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, monter ou descendre d’un arrêt de bus ou de tram plus tôt ou plus tard ou encore garer sa voiture un peu plus loin, font déjà la différence. Songez aussi que certaines tâches ménagères exigent de l’exercice physique: passer l’aspirateur, faire du jardinage, laver les vitres, etc. Accumulez suffisamment de pas par jour et vous êtes sur la bonne voie. Un adulte devrait faire 10.000 pas par jour, tandis que pour les plus de 65 ans, le nombre de 8000 pas est recommandé. Si vous n’aimez pas trop bouger, sachez que chaque pas compte pour prévenir le diabète! Votre risque de développer le diabète baissera déjà sensiblement en augmentant de 2500 à 3000 pas le nombre de pas que vous faites chaque jour.

Saviez-vous que… limiter vos moments ‘assis’ réduit davantage encore votre risque de diabète?

Bien que toute forme d’exercice physique soit bénéfique pour la santé, des effets positifs sur le risque de diabète se font sentir dès les moindres changements, comme éviter de rester assis longtemps en se ménageant régulièrement des pauses de mouvement : allez éteindre la télé, allez aux toilettes à un autre étage, interrompez votre temps d’écran, promenez-vous pendant que vous téléphonez. Et l’effet bénéfique de l’exercice physique vaut aussi quand on est déjà diabétique… Bonne chance!

Source: Diabetes Liga



Acides gras trans: à éviter autant que possible

Les graisses saturées ont longtemps été considérées comme la bête noire des graisses. Des études récentes ont toutefois révélé que les graisses trans sont bien plus nocives qu’initialement admis (et que les graisses saturées le sont moins). Selon le Conseil Supérieur de la Santé, les acides gras trans d’origine industrielle ne peuvent en aucun cas dépasser 1 % maximum de l’apport total en énergie.

Le risque accru de maladies cardiovasculaires (et de diabète de type 2), généralement associé aux graisses saturées, se situe en fait davantage du côté des graisses trans. Les graisses saturées ne semblent pas augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, d’hémorragies cérébrales ou de diabète type 2. On les retrouve dans la viande, le jaune d’œuf, le beurre et le lait. Les graisses trans, quant à elles, sont des huiles partiellement hydrogénées utilisées pour améliorer la conservation des aliments. Des acides gras trans se constituent lors de la transformation industrielle d’huiles végétales en huiles végétales hydrogénées.

Les acides trans se retrouvent dans les biscuits, les margarines, les halvarines, les snacks, les bonbons, le lait en poudre pour café, les pizzas et tout ce qui est fabriqué à base de margarine, d’halvarine ou d’huiles végétales hydrogénées. Grâce à de nouvelles techniques de production, le taux de graisses trans dans les graisses à tartiner et à cuire par exemple a sensiblement diminué ces dernières années. Dans les snacks frits et la pâtisserie industrielle en revanche, la quantité peut encore être assez importante.

Selon des directives alimentaires en vigueur, la consommation de graisses saturées ne devrait pas dépasser 30g par jour pour les hommes et 20g par jour pour les femmes. L’objectif de ces directives est de réduire le risque de maladies cardiovasculaires et d’apoplexies. Plusieurs études récentes réfutent aujourd’hui ces directives. Le risque cardiovasculaire semble même augmenter lorsqu’on consomme moins de graisses saturées. Une étude publiée dans “Annals of Internal Medicine” s’interroge même sur le lien entre graisses saturées et maladies cardiovasculaires.

Les conseils diététiques prônant l’adoption d’un régime pauvre en graisses doivent donc être bien sous-pesés. Une étude parue récemment dans le British Medical Journal (BMJ) conclut que les régimes pauvres en hydrates de carbone plutôt que pauvres en graisses sont plus efficaces pour les diabétiques. Le lien entre la consommation de graisses saturées et les maladies cardiaques, une des complications les plus fréquentes du diabète, est donc nettement moins évident qu’auparavant. Une fois encore: soyez modéré en tout…

Sources: www.diabetes.co.uk et www.vigez.be

Ascensia, CONTOUR, Second-Chance, sont des marques de commerce d’Ascensia Diabetes Care Holdings AG.

Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. La marque et les logos du mot Bluetooth sont des marques déposées appartenant à Bluetooth SIG, Inc., et toute utilisation de ces marques dans les présentes est sous licence. Google Play et le logo Google Play sont des marques de commerce de Google Inc.